presentation.png

Guide pour l'enseigner

rouleau torah.jpg

Transcript

Béréchit : Merci mon Dieu ... de ne pas avoir fait de moi une femme?

Nous vivons dans un monde moderne, un monde où les femmes ne sont plus des demoiselles en détresse, attendant impuissantes d'être sauvées par les hommes - elles sont tout à fait capables de se sauver elles-mêmes, merci. L'idée du vieux monde selon laquelle les femmes sont en quelque sorte inférieures aux hommes est en train de devenir une chose du passé.
Mais cela nous laisse avec un problème - parce qu'une des prières que les hommes juifs disent chaque matin se lit comme suit: "Béni sois-tu, Dieu ... pour ne pas avoir fait de moi une femme" ("Baruch atah Hashem ... shelo asani isha."). Que faire de cette bénédiction - et qu'est-ce que cela implique sur le rôle des femmes dans le Judaïsme? Est-ce une relique d'une époque révolue, quelque chose à laisser derrière? Y a-t-il une inégalité fondamentale entre les sexes dans le Judaïsme? Ou y a-t-il une manière différente de comprendre la signification de la bénédiction de «shelo asani ishah»?

Autres vidéos